Fichier_03_01_2018_14_33_04__1_Avant toute chose, même si je l’ai déjà dit un peu partout sur les réseaux sociaux :

Je vous souhaite à tous une excellente année 2018, pleine de joie, d'amour, de rêves réalisés !


 Cette année, pas de bonnes résolutions, concentrons-nous sur l’essentiel : les personnes que nous aimons, les activités que nous aimons, et tous les plaisirs que la vie nous offre !

  Depuis le début des vacances de Noël, j'avais coupé les ponts avec le monde virtuel (Blog, réseaux sociaux, et même l'ordi), et le constat est vite fait : une semaine sans Facebook = quatre livres avalés - question de survie dans cette période intensément familiale et festive, entre deux ou trois fiestas à organiser et quelques convives à distraire.

  Je vais faire un tir groupé pour vous en dire un mot, sauf pour un titre, qui aura une chronique dédiée dans quelques jours.

***

 

je_vais_m_y_mettre

    Je vais m’y mettre, de Florent Oiseau

   Je l'ai choisi par hasard, car le titre me parlait, hum hum, et j'aimais la couverture, un peu à la façon de Hopper, en plus léger, avec cette rue évoquant un bord de mer. Je me suis régalée, j'ai bien ri, un vrai coup de coeur !

   Nous suivons les tribulations d’un anti-héros paresseux, pleutre, looser, égoïste au grand coeur, mais plein d’imagination et de ressources. Nous sommes plongés dans ses pensées et partageons ses galères. Un livre plein d’humour, au style décapant, trash, un peu à la Virginie Despentes, en plus joyeux et plus drôle.

  Tous ceux qui procrastinent vont kiffer ! C'est une experte qui vous le dit ;-)

  (Ne pas lire la 4e couverture, ils en disent trop, et en plus, ils se trompent – Ne jamais les lire d'ailleurs !).

    Un petit extrait :

Fichier_03_01_2018_16_51_00

 

 

 

 

 

Modiano

    Souvenirs dormants, de Modiano

   Comme j’aime son écriture, son style envoutant, poétique... il m’emporte tout de suite ! Modiano évoque des personnes croisées autrefois, une jeune fille, une femme mystérieuse, des individus louches... dans le Paris disparu des années 60, comme il adore le faire. Ses souvenirs me rappellent tel ou tel roman et cela m'amuse de voir la façon dont il joue avec sa vie réelle dans ses récits (l'enfant fugueur, la jeune fille qui a commis un meurtre, le goût des cafés parisiens...)

   Nous suivons le fil des souvenirs de l'auteur à travers ses réminiscences, ses notes dans ses anciens carnets : des listes de noms, des adresses, à partir desquelles ses souvenirs reprennent vie. Des souvenirs parfois très détaillés, souvent incomplets, des questions restent sans réponse.

   Le livre est très court, il n'y a pas d'intrigue à proprement parler, et la magie opère quand même. Je pense que je peux lire n’importe quel livre de lui pour simplement me laisser gagner par la beauté de son écriture ! Je voulais attendre la sortie de la version poche, mais je l'ai feuilleté, j’ai lu la première phrase, puis la deuxième, et j’étais déjà partie...

    Extraits :

Modiano_extrait_2

Modiano_extrait

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

73_amis

    Les 73 amis insupportables de Facebook, de Nicolas Blamet

   Un incontournable pour tous les acros de Facebook comme moi ! Ce livre gag irrésistible recense les "pires amis". Je les ai tous reconnus, on les a tous dans notre friend list, à des degrés divers ! Celui qui voyage tout le temps et nous abreuve de photos de cocotiers, celui qui poste des photos de ses repas, celui qui râle en permanence… Caricatural, bien sûr, mais très drôle.

   Il manque peut-être l’artiste maudit, l’auteur méconnu qui fait sa pub (moi et mes copines 😉)

  

Un exemple d'ami :

Fichier_04_01_2018_10_45_18