318407965_1259512337947724_4687903448208802014_n

 

   Vendredi dernier, j'ai participé aux Goûters du divin marquis, cela faisait longtemps, j'étais enchantée de pouvoir venir. Il faisait froid sur le trajet, mais j'ai eu vite bien chaud !

   Les festivités de Noël sont lancées, Maîtresse Oxymore va décorer son "sapin de Noël" personnel à sa façon.
   Un chant Gregorien résonne dans la salle pour accompagner la solennité du moment. Maîtresse Oxymore installe son soumis Kaji sur une sorte de support pointu, avant de le maintenir bien droit à l'aide de chaînes. Il porte un masque de cuir qui l’aveugle et doit gêner sa respiration.
   Elle se saisit d’un marteau, et cloue ses parties intimes sur le support pointu, pour qu’il tienne bien en place.

   La décoration du sapin peut commencer !
   D’abord les guirlandes : Maîtresse oxymore entoure la taille et le torse de son soumis d’un fil de fer barbelé avec l'aide d'un assistant, elle l’applique bien serré, et veille à ce que les pointes s’enfoncent dans la chair à l'aide de quelques coups de martinet.
   Elle invite ensuite ces dames à venir décorer le sapin : nous approchons toutes à la queue leu leu, et accrochons des boules rouges sur les seins, les bras, du soumis à l’aide de pinces à linge ; c'est du plus bel effet ! Des bougies allumées sont piquées dans la chair ça et là en complément.
   Maîtresse Oxymore recule pour contempler son œuvre et nous admirons le joli tableau que forme Kaji décoré de boules rouges, de bougies, et enrubanné de fils barbelés.

   La position commence à être difficile à tenir pour Kaji, je soupçonne ce siège pointu d’en être la principale raison. Vite, nous bourdonnons autour de lui et enlevons les pinces à linge, les bougies. Maîtresse Oxymore et son assistant déroulent le fil de fer avec précaution, et Kaji s’incline sous les applaudissements.

   Une autre démonstration débute : Maîtresse Blanche, dominatrice spécialisée en medical play, officie en tenue de nurse.
   Un soumis en blouse bleue d'hôpital est allongé sur un brancard. Maîtresse Blanche commence par lui faire un test de covid, elle l’effectue consciencieusement, en insistant longuement et en fouillant très loin. Nous frissonnons, voilà une torture bdsm tout à fait originale ; nous y sommes tous passés, mais certainement pas avec une aussi jolie infermière explorant si loin.
   Maîtresse Blanche fourrage ensuite dans la bouche de son patient, avant de se concentrer sur son entrejambe. Ses gestes sont précis, presque délicats, techniques, minutieux. Elle inflige à son soumis des sévices subtils et variés. Elle agrafe sa peau, il se tortille de plaisir et de souffrances, d'autant plus qu'une autre dominatrice a rejoint maîtresse Blanche et le malmène de quelques tapes…  J’ai perdu le fil ensuite, distraite par un soumis qui m’a détournée du spectacle et dont j'ai dû m'occuper. Il sera puni ! 😉

   Plus tard, j’ai eu l’occasion de tester le knife play, d’éprouver la griffure aiguisée d’une lame effilée se promenant sur ma peau. La lame s'enfonce un peu, à la limite de la blessure, maniée par une amie experte dans l'art du knife play. Une infime douleur délicate, un vrai plaisir ! Avec l'appréhension qui ajoute du piquant... J'ai gagné quelques jolies lignes rouges qui s'estompent peu à peu, et me rappellent ces sensations.

   Je termine l'après-midi comme j'aime le commencer, un massage des pieds délassant et revigorant à la fois !



   Pour en savoir plus

   Les Goûters du divin marquis se déroulent tous les vendredis de 15h à 20h, au Truc (métro Père Lachaise)
   Le site des goûters

   La page Facebook

   Photos de Ness Harper : Maîtresse Blanche (je ne pourrai hélas pas vous montrer des photos du sapin ^^, mais elles seront visibles sur le site des goûters), et des photos souvenir :

312584512_673729444212193_4749957885894194943_n

313014179_894570325054450_6877758752287976075_n

317874396_5553765534740578_3742739469756352485_n

318180622_1276601889857024_4608967890873070640_n

318180789_1259508057948152_2737200675243424797_n