20211223_191600

 

    En ces temps de va-et-vient dans les trains, je fantasme sur une petite romance de Noël.

***


    Il l’aide à installer son énorme valise rouge dans l’espace réservé aux bagages. Enfin, "espace", c’est un bien grand mot ! Elle le remercie d’un sourire et s’éloigne vers son siège, pressée de libérer la place pour les nouveaux arrivants. En ce jour de grand départ, ça se bouscule dans le train !
    Lui reste figé, le cœur transpercé par son sourire. Il la regarde s’éloigner gracieusement, sa jupe voletant au rythme de ses pas. Il se reprend ; on râle derrière lui et on commence à le pousser. Il se dépêche de caser sa valise noire tout près de la sienne. Le rouge et le noir, ça commence bien ! Son regard s’arrête un instant sur l’étiquette bagage de la SNCF, réclamée à grand renfort de messages dans les haut-parleurs. Il se sent légèrement coupable, mais n’hésite pas, cas de force majeure, le coup de foudre l’emporte sur la raison ! Vite, il n’y a pas de temps à perdre, il prend son téléphone et photographie l’étiquette, avant de filer en marmonnant de vagues pardons. Ce que les gens peuvent être de mauvaise humeur, la veille de Noël en plus !

    Enfin calé dans son siège, il contemple la photo, plutôt fier de lui ; il a récupéré son numéro de téléphone ! Il ne va pas jouer les gros lourds, il va éviter de lui envoyer un sms direct, elle le prendrait pour un psychopathe… Il va commencer par une petite recherche sur Facebook. Avec un peu de chance, il trouvera des idées d’entrée en matière : des recettes de cuisine, des films, des voyages… Tiens, elle a un blog ; il clique sur le lien, histoire de mieux la connaître.
    Le feu de son cœur gagne bientôt son corps tout entier à mesure qu’il découvre les récits torrides de son inconnue à la valise rouge. Il clique machinalement sur le champ "contacter l’auteur" et tourne quelques belles phrases, avant de terminer par ces mots "et quelle jolie jupe rouge, parfaitement assortie à votre valise !".  
    Il se mord les lèvres, qu'est-ce qu'il lui a pris d'écrire ça, elle va avoir peur, se sentir suivie, harcelée… Impossible d’annuler l’envoi de son message, il se dépêche d’écrire quelques mots d’excuse, quand il reçoit un avis de message. Elle lui a répondu !
    "Merci pour les compliments sur ma jupe et ma valise ! On se retrouve au bar dans cinq minutes ?"
    Il est pris de frissons, intimidé soudain, devenu une proie sans défense alors qu'il menait le jeu un instant plus tôt. Il se lève et se dirige vers le bar comme un somnambule. Il consent à tout, une étreinte rapide dans les toilettes, un enlèvement, un baiser passionné entre deux wagons…
    - Ce sera un café finalement, mais ce n'est qu'un début...