20211005_124508

 

    J'ai visité mardi l'exposition de photos d'Henri Cartier-Bresson au Musée Carnavalet.

    Je l'ai beaucoup aimée, j'ai revu quelques photographies célèbres (ce petit garçon tout fier avec ses deux bouteilles de vin !), et découvert de nombreuses autres :Bagnolet en construction, les bidonvilles de Nanterre, les Halles de Paris, les guinguettes de Juvisy, les gamins des rues... tout un Paris disparu vivait à nouveau sous mes yeux, avec ses banlieues en pleine mutation.

    Certains quartiers restent immuables, certaines situations sont éternelles : les amoureux dans les cafés, les quais de Seine, les escaliers de Montmartre...

    Des photos touchantes, drôles, désuetes, pleine de vie, souvent prise à la volée, évoquant la vie des années 30 à 70, une vie que l'on imagine plus simple, seulement préoccupée du réel, quand nous vivons à moitié dans le virtuel. J'ai pris beaucoup de plaisir à regarder l'évolution de la mode, les accessoires du quotidien, les métiers disparus...
    Henri Cartier-Bresson est présent aussi lors des grands événements historiques, en France, lors de la libération de Paris, des manifestations de mai 68... et à l'étranger aussi.

   "A mon sens, la photographie a le pouvoir d'évoquer et ne doit pas simplement documenter. Nous devons être des abstraits d'après nature." (Henri Cartier-Bresson)

 

    L'exposition se déroule au Musée Carnavalet jusqu'au 31 octobre. Toutes les infos ici

    Ne pas manquer le film, où Henri Cartier-Bresson explique sa démarche, son plaisir à capter l'instant, à saisir un mouvement, et sa fascination pour la géométrie de l'espace. Passionnant !

 

20211005_124931

20211005_125047

20211005_124009

 

20211005_124744

20211005_124811

20211005_124837

20211005_123515

20211005_123747

20211005_123856

20211005_123909

20211005_123957