Evidence

 

   Evidence, d'Eva Delambre vient de paraître aux Editions Tabou.
  
Ce roman raconte l’histoire d’une relation BDSM entre une soumise, pour qui c'est une première expérience, et un maître confirmé.
   Le premier chapitre, signé Maître Tesamo, évoque les débuts du maître, avec une femme qui a détecté sa nature et la lui révèle. L’héroïne prend ensuite la parole tout au long de l’histoire. Elle rêve de soumission depuis longtemps, elle écrit sur le sujet, lit des témoignages sur des forums, des sites spécialisés, et échange avec un maître exceptionnel qui a attiré son attention. Il lui propose une séance d’initiation et lui fait vivre une séance particulièrement intense, la confrontant enfin à la réalité.
   Dès ce premier rendez-vous, c’est une évidence, elle ne veut pas s’en tenir là, elle aimerait devenir sa soumise, heureuse de réaliser son fantasme le plus cher avec un maître selon ses vœux.

   Ils se revoient, lors de séances intimes, ou plus rarement en soirées. Il se montre toujours très exigeant et elle fait de son mieux pour le satisfaire. Elle nous décrit ses ressentis dans des passages particulièrement touchants : elle doute d’elle-même, ne se sent pas à la hauteur et vit dans la peur de faire des fautes. Malgré ses efforts, son désir de bien faire, elle en commet, car son maître exige le meilleur. Très perfectionniste, épris d’esthétisme, il la façonne à sa main, et la punit afin qu’elle progresse et devienne l’excellente soumise qu’il attend.
   Elle craint un jour de commettre la faute de trop, ou d’échouer lors d’une épreuve, et de devoir rendre son collier. Ou tout simplement, leur relation prendra fin, il ne le lui a pas caché que cela arriverait un jour, c’est ce qu’elle redoute plus que tout. Cela l’assombrit souvent même s’il la rassure en lui disant que le moment n’est pas venu. Cette « épée de Damoclès » maintient une tension érotique et dramatique permanente dans leur relation - j’étais en apnée moi aussi, priant à chaque page pour qu’ils restent ensemble, car ils semblent destinés l’un à l’autre, parfaitement complémentaires et assortis !

   Les punitions comme les mises à l’épreuve sont très variées, selon l'imagination du maître. Il manie parfaitement différents instruments, martinets, cravache, badine, ceinture… et se montre sévère, dur, toujours en s’adaptant à ce qu’elle peut endurer - Ainsi, le fouet dont rêve l’héroïne, son fantasme préféré de soumise, n’intervient que très tard. Il n’exige jamais rien qui ne soit à sa hauteur ou qui la mette en danger. L'héroïne évoque la façon dont elle gère la douleur, déçue par son manque d’endurance. Ces passages m’ont particulièrement intéressée, le subspace n’est pas si évident à atteindre !
   Son maître n'hésite pas à la confronter à ses peurs :  l’exhibition, la prise d’initiatives…, il lui demande aussi de le servir, d’être son esclave sexuelle, de l’attendre, à sa disposition, toujours apprêtée et dans de belles postures. Il la prive souvent d’orgasme, elle apprend à contrôler la montée de son plaisir, et ressent un plaisir cérébral intense. Et elle jouit d’autant plus fort quand il le lui autorise !
    J'ai aimé la façon dont son maître fait particulièrement attention à elle, se concentre sur elle lors des séances. Il l’encourage, veille à ce qu’elle prenne de l’assurance, s’épanouisse, et ce également en dehors de leurs séances, dans la vie de tous les jours. Il ne cherche pas à la rabaisser, au contraire. Leur relation est toujours belle, y compris dans les jeux d’humiliation, de pet play… A l'issue des séances, il l'invite à confier ses ressentis, lui témoigne sa satisfaction... - Je n'ai pas pu m'empêcher de penser qu'il était un maître idéal !

   L’héroïne vit une grande histoire d’amour au delà d'une histoire BDSM, elle ne se le cache plus ; comment se donner autant sinon, même si l’on se sent soumise dans l’âme ? Elle nous avoue ses sentiments, elle dit souvent qu’elle n’est pas seulement soumise, elle est « sa » soumise, et le moindre geste tendre qu’il a envers elle la transporte.
   J’aime beaucoup ces passages où je me retrouve plongée dans les pensées intimes de l’héroïne, où elle nous livre ses émotions et ouvre son cœur. On perçoit son amour sans bornes ; ce n’est pas un jeu pour elle, toute sa vie est tournée vers lui. Lui se montre pudique sur ce terrain, mais on devine aussi le respect et l’affection qu’il lui voue.

   C’est peut-être une histoire vraie, l'histoire de l'auteure et de son maître, le doute est entretenu par la belle couverture, qui les représente, et ce très beau début signé Maître Tesamo. Mais peut-être est-ce romancé, fantasmé... En tout cas, j’ai senti que les émotions, les joies comme les larmes de l’héroïne étaient vraies, sincères, et cela donne encore plus de profondeur à ce roman.
   On ne connaît pas les prénoms des deux personnages principaux. Cela n’a pas gêné ma lecture, je m’en rends compte seulement maintenant, au moment de rédiger ma chronique. De leur vie privée on ne connaît que peu de choses, on sait juste que lui travaille beaucoup, qu’il est très érudit... d'elle, on ne sait que ce qui concerne leur relation. Cela m'a un peu manqué, j'avoue, car je suis curieuse de la vie des personnages auxquels je m'attache ;-) Mais c'était hors-sujet dans ce roman centré sur leur relation.

   En résumé, un roman prenant, troublant, racontant une très belle histoire BDSM, dure souvent, intense, empreinte de beauté et d’amour ! Les séances sont superbement décrites, les états d’âme de la soumise touchants à souhait, avec de très beaux passages sur son bonheur à se soumettre. J’en ai photographié des extraits, je pensais en poster sur cet article… et puis j’en ai trop photographié ! Je vous laisserai choisir vos préférés...
   Je vous envie si vous ne l'avez pas encore lu ! L'histoire m’a envoutée, page après page. Elle m’a accompagnée plusieurs nuits, je me suis laissée imprégner par l’ambiance, l’abnégation de l’héroïne, ses ressentis... j'ai refermé le livre à regret, après avoir tenté de ralentir ma lecture pour rester plus longtemps avec elle et son maître.
  


   La présentation de l’éditeur 

   Lorsqu’un Maître expérimenté concède une séance d’initiation à une soumise novice, débordante d’envies mais peu sûre d’elle, l’histoire aurait pu s’achever au bout de quelques heures. C’était sans compter que certaines rencontres bouleversent parfois les êtres au point de créer un avant et un après. Désormais, plus rien ne sera pareil. Alors qu’elle repart de cette chambre d’hôtel, le corps et l’âme marqués, elle comprend que sa soif de soumission n’est pas étanchée. Cette découverte ne peut être que le début d’un chemin difficile balisé d’efforts permanents, mais plein de promesses. Elle sait que cela passe par une condition, se faire accepter par celui qu’elle suppliera de devenir son Maître. À n’importe quel prix.


   Pour le commander

   Les Editions Tabou
   Amazon