1867854517


   Eve de Candaulie publie demain son troisième roman, Une indécente liberté, aux Editions Tabou.
   J’ai eu la chance de le lire en avant-première avant sa parution, je me souviens comme j’étais contente de retrouver les héros des deux premiers tomes : Alex, Eve… En plus, Alex est bien présent cette fois, il manquait un peu dans les précédents.
J’ai retrouvé ce qui m’a tant plu dans les autres romans d’Eve : ses récits d’expériences libertines intenses, à l’étranger cette fois, toujours si bien écrites. Des récits très vivants ; grâce aux dialogues, la complicité avec les personnes rencontrées est palpable.  
   Dans ce nouveau roman, il n’est pas uniquement question d’érotisme : dès le début, en filigrane entre les récits de rencontres, l’héroïne nous confie son désir d’enfant. L’on suit ensuite l’aventure de sa maternité : sa grossesse, son accouchement, la façon dont son corps réagit, ses ressentis, les premiers mois avec son bébé... Eve est curieuse de tout et vit les choses avec sensualité, curiosité. Le style, le ton, change par rapport à la première partie, il n’y a presque plus de dialogues, c’est plutôt comme un journal intime tenu au fil des mois. On est dans les pensées d’Eve, Alex est moins présent, on sent que l’héroïne se replie sur son corps qui se métamorphose, tout en vivant quelques expériences pour ne pas couper complètement les ponts avec le libertinage.
   Eve reprend ensuite ses activités libertines, « maman et putain » à la fois, à la recherche de l’équilibre entre les deux. Elle se lance dans des activités plus variées, tantriques, plus douces ou insolites. J'ai aimé la suivre dans ces aventures d’un nouveau genre, même si Gaïa me manquait, je me suis attachée à elle, j’aurais aimé continuer à la suivre, la voir grandir, mais ce n’était pas le sujet 😉

   J’ai suivi avec passion les questionnements, les tâtonnements, l’évolution d’Eve, toujours guidée par le plaisir, le bonheur, posant un sourire bienveillant sur les événements, sans occulter les difficultés ; un bébé c’est très fatigant !
    Les lecteurs qui veulent retrouver le « piment » de Troublante excitation seront peut-être déroutés, parce que la part faite à la maternité est importante dans ce nouveau livre, il y a moins de scènes érotiques. Il questionne la féminité dans ses deux dimensions : maman et femme libertine… Nous nous surprenons à envier Eve de si bien mêler les deux : Eve est heureuse, et son bébé aussi !

   Ce roman m’a beaucoup plu ! 
   Pour nous qui voulont tout, et même l'impossible : des enfants et la liberté ! En outre, c’est très rare de lire des livres sur la grossesse, il n’y a que des guides pratiques ou des drames… Là, c’est le récit d’une grossesse vécue dans la joie et la sensualité ! Et Eve nous donne plein d’idées d’ateliers au passage, avis aux intéressées ;-)
   Eve et Alex se sont construits une vie merveilleuse, une vie consacrée au plaisir, une vie de couple et une vie de famille, en faisant tout le temps attention l’un à l’autre. J’espère que la trilogie sera bientôt complétée par un nouveau tome, j’aimerais continuer à les suivre dans leurs aventures de parents et de libertins épanouis.

   La présentation de l’éditeur
   Dans ce roman, Ève de Candaulie réussit, avec authenticité, le tour de force de réconcilier la maman et la “putain”, avec l'érotisme, et la légèreté qui la caracté¬rise. La luxure ou la vie ? Après une période d'adaptation et de questionnement sur son identité, elle en ressort plus que jamais libre de faire ses propres choix. De Miami à Paris, Ève nous embarque avec elle dans sa quête de maternité, sa découverte d'une autre vie en elle, et dans la reconstitution progressive de son couple libertin et polyamoureux.
   Une indécente liberté est le troisième opus des chroniques érotiques d’Eve de Candaulie, et fait suite à Troublante excitation et L’infidélité promise.


   Pour commander le livre
   Tabou
   Amazon