93154218_2708869936105048_2329034093150339072_n

  Une nouvelle création de Sébastien Duquesnoy m'inspire une petite histoire !
   (Tous les textes de ce défi d'écriture sont réunis dans un album photos sur Facebook)

 

   ***

 

   Ses mains sont liées en une prière, il supplie en silence sa maîtresse. Qu’elle revienne, vite, même si c’est pour le torturer au lieu de délivrer. Tout plutôt que cette absence qui le tourmente, plante des lames dans son cœur, profondément. Il préfère encore les aiguilles enfoncées sous sa peau, les lanières du martinet qui l’échauffe, le fouet qui déchire ses chairs…
   Elle l’a laissé là, sous ce pont au bord de la rivière. L’eau miroite sous les rayons de lune, à peine agitée par le vent. Il est à genoux sur les pavés humides, nu, ligoté. Il revoit son sourire sadique quand elle l’a attaché, juste avant de disparaître.
   — Je vais serrer très fort, comme ça, tu ne m’oublieras pas !
   Comment l’oublier ! Il ne pense qu’à elle !
   Seule la pleine lune lui offre un peu de lumière, voilée de nuages. Sur sa face blanche comme un écran, se détache le visage de sa Maîtresse qu’il aime tant. Quand va-t-elle revenir ? Pourquoi l’avoir abandonné ?
   Il commence à avoir des hallucinations, il croit entendre son pas vif, son rire…  

   Soudain, deux mains tièdes cachent ses yeux. Il soupire de bonheur, c’est elle, enfin de retour ! Il reconnait son parfum fleuri et respire avec ivresse. Il se sent déjà libre, alors qu’il reste contraint par les cordes. Elles ont enfin un sens, sa maîtresse est là pour en jouer, le délier, ou resserrer les nœuds.
   Il ne peut toujours pas la voir, elle reste derrière lui, se contentant de petits coups de pieds dans ses fesses accompagnés de menaces et de quolibets. Sa maîtresse s’excite, il en tremble de joie et d’impatience ! Sans l’avertir, elle lui enfile une cagoule de cuir, il ne voit plus rien et se tient prêt à tout. Elle fait claquer son fouet, un autre fouet lui répond en écho. Elles sont deux !
   Il rassemble tout son courage pour se montrer à la hauteur, ne pas les décevoir, tandis qu’elles entament une danse autour de lui, faisant claquer joyeusement leurs fouets en l’air, sur le sol, sur son dos et ses fesses aussi.
 

   Création : Sébastien Duquesnoy