20200402_182836

   Jeudi 2 avril

   Le challenge du confinement, c'est de réussir à poursuivre ses activités coupables, discrètement, cernée par toute une famille à l'affût...

 

   Profitant que tout le monde soit sainement occupé, je sors en douce mon livre en cours. La petite se matérialise aussitôt à mes côtés comme par magie ; elle sait d'instinct quand je fais un truc louche.
    - C'est quoi ce livre que tu lis ?
    - C'est rien, c'est pour les adultes, je voudrais écrire un article pour donner mon avis...
    (Je me dis que ça fait sérieux, de parler d'article, c'est presque comme un travail, je ne suis pas en train de bailler aux corneilles ! Vite, je cache le titre du livre avec une feuille...)
    - Oh, parce qu'en plus d'être écrivaine, tu es aussi critiqueuse !!
    * grands yeux impressionnés*
    Je me rengorge, fiérote...
    - Oui, hum, écrivaine, pas tout à fait quand même, mais bon... et on dit chroniqueuse !
    - Et alors, c'est comme pour les grands restaurants, tu mets des étoiles ? Et tu lui mets combien d'étoiles à * lorgne sur l'auteur qui apparaît encore sur la couverture*, à Flore ?
    - Autant d'étoiles qu'il y a dans le ciel !
    Bientôt sur le blog, donc, un retour de lecture sur L'écriture érotique de Flore Cherry ... si j'ai la paix 5 minutes !

    Privée de mon livre, je me plonge dans mon carnet :
    - Tu écris quoi, là ?
    - Rien d'intéressant, ma liste de "to do"
    - Tout doux ? Comme un doudou ?
    (J'aimerais bien.... mais rien de très doux hélas en perspective, ni de très piquant d'ailleurs, rien qu'un morne confinement, animé par mille minuscules péripéties familiales...)
    - Non, c'est de l'anglais... tiens, on va peut-être s'y mettre d'ailleurs, tu en as besoin...
    - Nooon ! J'ai pas le temps !!
    * file le plus loin possible*

 

    Photo : un caillou par jour de confinement