la poudrière

   Coup de projecteur sur un bar du XIe que j’aime beaucoup, en particulier pour ses soirées costumées des jeudis soir : La Poudrière.

 

   La Poudrière se situe tout près d’une librairie que je connais bien, j’y vais régulièrement, La Musardine. Pendant longtemps, je n’ai pas soupçonné qu’un si beau bar nous tendait les bras si près ! Jusqu’à ce que le bouche-à-oreille fasse enfin son effet…

   L’accueil est chaleureux, on s’y sent tout de suite bien.
   Même en venant seule, je suis sûre de retrouver des têtes connues, des amis, ou de m’en faire des nouveaux ! Bien sûr, il y a toujours ce petit moment de timidité au moment de franchir le seuil, et puis les choses se font naturellement, on se reconnaît entre amis, amis d’amis… Le patron prend le temps de bavarder avec nous, il a un mot pour chacun, dès qu’il réussit à s’extraire du bar. On devine le passionné de la nuit et de l’événementiel, et son envie de faire la fête est contagieuse !
   C’est un lieu dédié aux amateurs de soirées de toutes sortes, et le jeudi, c’est une fête en avance sur toutes celles du week-end. La Poudrière devient une sorte de QG, notre lieu de rendez-vous fétiche : on se « reconnaît » entre fans de soirées costumées, rôlistes, médiévales, fetish, kinky, on a peu ou prou les mêmes références, les mêmes envies de nous amuser… et le DJ résident est un ami, j’aime savoir que je vais le croiser, fidèle au poste.

 

  2020-03-05 21 Visite guidée :

   Le rez-de chaussée est un bijou d’art nouveau avec son bar, sa magnifique verrière en vitrail, son décor : tout nous transporte directement à la Belle époque ! Un barman officie en souriant, un pro des cocktails sophistiqués.
   Un joli escalier en colimaçon nous conduit vers de vastes caves en pierres apparentes. Un deuxième bar nous accueille, festif à souhait, où les patrons jouent les barman et barmaid de choc et de charme,
   Au fond, une grande salle pour danser, avec une estrade pour admirer les shows des artistes invités.
   Deux autres salles avec de moelleux canapés s’offrent en enfilade de l’autre côté.

   Le point fort de La Poudrière, ses événements du jeudi :

71076472_446789496180296_6040526130618826752_n  

   J’ai adoré la soirée années 50's « Pin-up station : Rockabilly – Afterwork ». Avec deux copines, nous nous sommes amusées à nous transformer en stars glamour des fifties (on a essayé en tout cas 😊), nous avons assisté à un concert, et à un super show sexy d’effeuillage burlesque. J’ai ensuite dansé des rocks sur des rythmes endiablés. Mais comment faisaient-ils pour danser aussi vite ! Un rock et je manque déjà de m’évanouir... vite, un remontant au bar !

   J’ai participé aussi à une soirée années 20’s « Club 1920 : les soirées clandestines », j’ai aimé les costumes, les garçons en Gasby si séduisants, certains avaient même des répliques de revolver. Les filles étaient ravissantes, toutes perlées, avec des bandeaux dans les cheveux. Ambiance casino, prohibition… Au bar, on gagne des jetons qu’on s’empresse de perdre à la roulette ou au black jack, à moins de gagner des shots si on a de la chance ! Moi je bois très peu, mais j’ai de la chance on dirait. Un ami joueur me confie ses jetons, on partage les gains, Youhoo ! L’effervescence aidant, on mise le tout pour le tout, on prend des risques fous… et on perd tout….

   La soirée années 90’s « Mystery college : back to school » évoque un campus américain avec des pom pom girls, des sweat-shirt "University". Au programme : jeux d’adresse, défis, et le super son de l’époque qui nous invite à danser. ... Là, je n’ai pas décollé de la piste… 

2020-03-06 11

2020-03-05 21  

   La semaine dernière, je suis allée à la soirée « Docteur Fabulous » : décors fluos partout, papillons voletant sur les murs, palmiers lumineux dans la salle de danse, son électro planant… Ambiance psychédélique !
   Super accueil du patron en total look mi Burning man - mi festival Hell fest : kilt de cuir, chapeau de cuir. Il met le feu littéralement en traçant un chemin d’alcool sur le comptoir et enflamme la soirée ! Son associée est craquante en héroïne de manga avec sa tenue rose et ses longs cheveux fluo.
 

2020-03-05 21

   Un atelier de body painting s’installe au bout du bar. Au fil de la soirée, les visages des participants se couvrent d’arabesques fluos, très peace and love. Je tente de me dérober, avant d’accepter, tentée et curieuse d’arborer ces peintures de love sur le visage moi aussi. Je vais rejoindre le clan !
   Je m’assois sur l’un des tabourets de bar, en face de l’artiste qui a disposé de petits pots de peinture devant elle. Je ferme les yeux, goûte la caresse des fins pinceaux, des petites touches mouillées sur ma joue, mes tempes, mon front… j’ouvre les yeux et me précipite devant le miroir pour admirer mon nouveau look. Sous la lumière noire, c’est féerique !
   Mon cavalier embrasse mes joues, et hop, comme par magie, un peu de poudre fluo se retrouve sur ses lèvres. Je ne veux pas perdre mon maquillage de guerre, je mets le holà aux bisous !
2020-03-06 11

   Des lunettes en forme de cœur sont distribuées à la ronde, j’hésite maintenant : vais-je montrer mes lunettes ou mon maquillage ?
   Un petit tour sur la piste de danse, quelques échanges, et il nous faut attraper le dernier métro, alors que certains arrivent tout juste, bien décidés à faire la fête jusqu’à la fermeture !

   Quant à la soirée années 80 « Stranger night : back to the 80’s », je ne la connais pas encore, j’y vais le 19 mars ! Je vous dirai ;-). Je suggérerais bien au patron une soirée 70's aussi, flower power et pattes d'eph...

  Seul bémol, il en faut bien un, sinon, je ne serais pas crédible dans mon rôle de blogueuse tous terrains, le coin fumeurs, un peu coincé sous l’escalier. J'aurais plutôt imaginé un vaste salon style années 30’s avec des fauteuils de cuir, des cigares, des gravures lestes au mur, mais la direction a privilégié les espaces festifs, ce que je comprends très bien ! 

  

   Pour en savoir plus

   Le site de La Poudrière

   Sa page Facebook

   Prochaines soirées :
   - Jeudi 12 mars : Club 1920
   - Jeudi 19 mars : Back to the 80's

  La Poudrière se situe 40 rue Servan, 75011 Paris (métros Père Lachaise et St Maur).
  Ouverture du mardi au samedi, de 18h à 2h.