ouroboros-tattoo-snakes

    Je recopie ici mon article Facebook (je ne sais pas pourquoi je passe parfois par les articles FB, au lieu de rester fidèle à mon blog !)
.
    Après mon post trop sérieux d’hier sur ma panne d'ordinateur (merci à tous les amis qui ont commenté, m’ont écrit, téléphoné , et bien aidé ! ), plus de futilité et de légèreté dans ce monde de brutes : faisons la fête, le plus souvent et le plus longtemps possible !
.
    Une soirée fetish, ce n’est pas seulement le jour J, ça nous occupe un bon moment !
.
    — Avant : Se demander qui y va, comment y aller, quel est le dress code, est-ce qu’il y a un thème, qu’est-ce que je vais mettre, j’ai rien à me mettre, je vais peut-être faire un tour à la Boutique Dèmonia et chez Martine Métamorph'Ose, juste pour voir, on va rester raisonnable - finalement non, pourquoi être raisonnable - Echanger des dizaines de messages dans tous les sens avec les amis, répondre aux nouveaux qui demandent « il s’y passe quoi exactement ?», en poser aux habitués « on y danse aussi, ou c’est juste pour... ? ». Danser ou pas, that is the question, ça influence le choix des chaussures et le contenu du sac. Le choix des soirées aussi, car je préfère quand ça danse !
.
    — Pendant : profiter à fond de la soirée, de l’ouverture à la fermeture ! Youhoo !!
.
    — Après : A chaud, dès le lendemain matin (enfin, vers midi) : commenter sur la page de l’événement, féliciter les organisateurs, échanger nos impressions entre participants, se lamenter d’avoir raté ci ou ça, rechercher les inconnus rencontrés, accepter de nouvelles demandes d’amis, re-discuter de la soirée, Ecrire le compte rendu « officiel » pour mon blog, le compte rendu « secret » pour mes carnets intimes ;-) , Guetter les photos les jours qui suivent, les admirer, les commenter, en sauvegarder, en partager, regarder à nouveau ...
.
    Ah, tiens, une nouvelle soirée se profile bientôt à l’horizon... Flûte, je ne peux pas y aller, hululements de déception ! Mais la suivante, si, c’est bon, cool. C’est où ? On y va ? Et re-belotte et tutti quanti ^^
.
     Les prochaines soirées que j’ai notées - il va falloir faire des choix !
.
Le 16 juin : Hell O' Kinky
Le 14 juillet : Nuit Elastique 184
.
    Ne pas hésiter à consulter l’agenda de Paris Derrière pour se tenir au courant !
.
.
    Photo : trouvée sur le net
.