Une rencontre

    Ce moment où on l'on est prises la main dans le sac... Après, on peut toujours rêver n’est-ce pas, surtout quand on écrit des nouvelles érotiques...

***

    En rentrant un vendredi soir, elle sent tout de suite que quelque chose d’inhabituel flotte dans l’air. Le calme règne dans l’appartement. Son mari aurait dû être là, il fait du télétravail tous les vendredis, ce n'est pas normal... Saisie d’un mauvais pressentiment, elle décide de l’appeler avant de remarquer une lettre sur le clavier de son ordinateur. Il lui a laissé un mot.

    Son cœur se serre en découvrant les premières lignes « Je suis parti, je sais tout, tu avais oublié de fermer ta session Windows... ». Son sang ne fait qu’un tour, avant de refluer brusquement, sa tête se met à tourner, elle s’affale sur sa chaise de bureau, acablée. Cela devait arriver un jour ! Il est tombé sur ses fichiers secrets, il a découvert les photos de son amant, ses déclarations, leurs échanges... elle garde tout si précieusement ! Toutes ces reliques des moments passés ensemble, ses messages, ses selfies à l’infini... Elle se force à lire la suite de la lettre, malgré les larmes qui brouillent sa vue. Il veut rompre, c’est sûr. Tout se révolte en elle, elle ne veut pas, elle l'aime tellement.
    Elle écarquille les yeux, elle a du mal à croire ce qu’elle lit : « J’ai lu vos mails, je sais que je n’aurais pas dû, ces écrits sont intimes, je n’ai pas pu m’en empêcher... Je pense que vous vivez une jolie histoire, je ne veux pas t’en priver, alors je me suis permis de le contacter... ». Elle frôle la crise cardiaque, elle ose à peine lire la suite. « Je disparais tout le week-end, je vous laisse tous les deux, on se retrouve dimanche soir. Ne t’inquiète pas, rien ne nous séparera, cela fait si longtemps que l’on est ensemble ! J'ai envie de t'offrir cette récréation... Profite de mon cadeau sans arrière-pensée, il t’attend dans la chambre. Je ne souhaite rien en retour, à part un récit peut-être ! ».

    La lettre tombe sur le sol, elle se précipite vers la chambre, le cœur gonflé d’un espoir fou. Sur le lit, son bel amant l’attend, nu, les yeux bandés avec un grand ruban rouge, une pancarte accrochée autour du cou « je suis à toi tout le we, fais de moi ce que tu veux ».

    Elle se passe la langue sur les lèvres, il ne faut pas le lui dire deux fois ! D'accord, elle va dénouer son joli cadeau, et en profiter sans se poser de questions, elle réfléchira plus tard ! Tout ce qu’elle veut, vraiment ? Le plus difficile sera de décider par quoi commencer...

 

   Photo : film Une rencontre