Le cirque, spectacle familial par excellence, avec ses clowns ringards, ses costumes seventies à paillettes, ses fauves paresseux... Mais il y a souvent des moments plein de beauté et de poésie : des acrobates défient la pesanteur, des trapézistes s'envolent, des magiciens font jaillir des colombes du feu, des fées dansent dans les airs...

    Un numéro plein de charme m'a fascinée récemment :
    Deux jeunes filles évoluent l'une autour de l'autre, se frôlent, s'emmelent, se démêlent, s'appuyant sur une simple corde, qui prend vie dans leurs mains.
    Elles font l'amour sous nos yeux, dans une très belle chorégraphie. Entre leurs jambes, la corde serpente, s'enroule, se plient à tous leurs désirs. Elles jouent de ce phallus de crin avec lenteur, grâce, agilité, attentive l'une à l'autre.
    L'assistance suspends son souffle, quelques chose est en train de se passer, qui nous touche tous : une représentation de l'amour en équilibre, avec ses chutes, ses éloignements, ses enlacements... L'amour à trois tout en douceur, avec un brin de virilité glissant sur les peaux douces.

    Un instant de rêve, et une source d'inspiration pour l'auteure érotique que je suis ;-). Le cirque, un univers clos, hors du temps, ses acrobates en quête des limites de leurs corps, la proximité des fauves, les voyages sans fin, l'éternel recommencement des spectacles...

 

 

2017-12-03 15

2017-12-03 15

2017-12-03 15

 

 

 

 

 

 

 

   Je n'ai pas retenu le nom des artistes, et il s'agissait d'un spectacle donné dans un cadre privé qu'il m'est impossible de citer ici. Je suis désolée de ne pouvoir les identifier ! La très mauvaise qualité de ma vidéo et de mes photos ne leur rend pas du tout hommage...