SLE 2017 2

    Hier, s'est déroulé le salon de littérature érotique, organisé par Les polissonneries et Flore Cherry, tentative de reportage :

 

   Je me suis préparée depuis des jours pour ce feu d’artifices de rencontres, j’ai coché mes conférences préférées sur le flyer, entouré les auteurs à rencontrer en priorité, promis à trop de gens de les voir...
  J’arrive dès l’ouverture, et même un peu avant, comme d’habitude, ce qui me donne l’occasion de croiser quelques amis, et ensuite je suis emportée dans la tourmente, mon programme préparé aux petits oignons explose en plein vol !

   Tout commence par un super accueil de toute l’équipe de Flore Cherry : des bisous, des bonbons, un joli ruban noir, une enveloppe surprise pleine de défis à relever…  Je ne sais déjà plus où donner de la tête : me poser quelque part pour rédiger les défis d’écriture, saluer les nouveaux venus ? Tant d’amis arrivent, en flot continu, je suis ravie de les revoir et d’échanger quelques mots. On se connait grâce aux écrits polissons, Facebook, Twitter, on s'est croisés en soirées, un peu partout, et parfois je ne sais où…

   Le programme de la journée est copieux et alléchant, et pour une gourmande comme moi qui résiste mal à la tentation, ce fut dur à gérer ! Je voulais assister à la plupart des conférences, discuter avec les auteurs, bavarder avec tous, rédiger les défis... Missions impossibles, je n'ai fait que papillonner un peu partout.

   - A l'étage, l’espace dédicaces s’est révélé un agréable bain de foule en début d’après midi, avant que les participants ne se dispersent dans tout l’espace de l'évenement. Une "librairie" permet de feuilleter et choisir ses livres, avant de partir à la rencontre des auteur.e.s.

   Fichier 27-11-2017 14 49 27- Au sous-sol se déroulent les conférences, j’ai particulièrement savouré les interventions de Françoise Simpère et de Franck Spengler, j’ai pris plein de notes pour de prochains billets.

   J’ai bien noté l’innovation de Lelo : un sextoy basé sur le principe du fameux Womanizer, avec en plus des pulsations soniques pour nous stimuler en profondeur… ça promet !

   J’ai ri avec la conférence de Camille Emmanuelle, à propos des new romance à l’américaine, toutes copiées sur 50 nuances de Grey, bourrées de clichés, ressassant toujours la même recette de conte de fées moderne : la jeune étudiante fauchée qui rencontre le milliardaire, avec citation de marques obligatoires, cadeaux fabuleux et draps de soie...

Fichier 27-11-2017 14 48 40   

   J’ai été enchantée de retrouver les acteurs d' Une femme extraordinaire, ils ont joué des dialogues imaginés par des participants. Cela m’a donné terriblement envie de retourner voir la pièce. 

   Sans oublier la lecture des lettres gagnantes du concours chuchote-moi, lues par la voix si expressive du Marquis de la Guénoise. Je suis très contente d'avoir gagné la 3e place avec une lettre à mon amant imaginaire !

   Seul bémol de la journée, parce qu’il faut bien en trouver un, le bar ne proposait pas de café ! Le début d’après-midi fut rude sans ma drogue préférée.
  
Sinon, je ne vois pas… c’était parfait, vraiment… prévoir deux jours peut-être l’année prochaine ?

   Une excellente après-midi, intense et passionnante, j’en ai oublié de prendre des photos, je vous mets les deux seules que j’ai : les deux acteurs d'Une femme extraordinaire, la nouvelle pièce d'Arthur Vernon et les deux super animateurs de l'espace conférences : Le marquis de la Guénoise et Vic Cabaret.