team septembre

   Je sacrifie au rituel de la fin des vacances : le petit billet pour ne rien dire, histoire de se remettre dans le bain ;-)

***

    On y est, c'est la rentrée, je n'ose écrire "enfin", ce ne serait pas très sympa pour tous ceux qui ont repris le chemin de l'école ou de l’entreprise, avec plus ou moins d'entrain ! Mais, j'avoue, je me réjouis d'être en septembre, un mois que j'ai toujours aimé avec ses cahiers et ses stylos neufs, un mois synonyme de fresh start, de bonnes résolutions - c’est le moment de s’inscrire au sport - et de nouveaux projets. Sans oublier les sorties entre amis qui reprennent, les soirées variées qui s'annoncent...

    Je sais que je vais regretter bientôt la chaleur estivale : devoir remettre des collants, puis des bottes et des cols roulés (s'enrhumer quand même), remiser mes robes d'été tout en haut des placards pour de longs mois, entrer dans l’interminable période hivernale, sombre et glacée... Cela va me manquer ne plus contempler les torses des hommes sur la plage, leurs bras nus aux terrasses des cafés, leurs jambes velues dans les rues, tout ce qui charge d'érotisme les villes balnéaires où l'on a trop chaud... Mais d'autres plaisirs m'appellent et je vais m'y plonger jusqu'au cou !

    Pour l'instant, je me concentre sur la joie de retrouver tous mes amis virtuels et réels, mes complices de soirées, mes collègues de plumes ; d'arpenter les rues de la capitale que je redécouvre sous un œil neuf comme une touriste ; de faire le point des festivités à venir, films et expos à voir, rendez-vous variés...

    Pendant mes vacances, j'ai écrit quelques retours de lectures, que je distillerai peu à peu sur ce blog, pas tout d'un coup pour ne pas vous assommer direct, en alternance avec des récits plus épicés dont j’ai noirci mes cahiers.

    Je voudrais à présent me plonger dans les travaux laissés en plan depuis le début de l'été : corrections abandonnées, bribes d'histoires entamées, tout un fatras en pagaille dans mes fichiers. Pour m'encourager, me booster, me botter les f***, je reprends mes séances d'écriture avec mon compagnon d'armes qui écrit un roman d'aventures, et je rejoins l'initiative de Valéry K.Baran de former un groupe d'auteurs se motivant sur Facebook (youhoo ! Go, go, go !).

    Car je me suis autorisée à rouvrir Facebook depuis quelques jours déjà, après un sevrage réussi et salutaire de tous les réseaux sociaux pendant mes vacances (quelques petits tours sur Instagram exceptés). Je reviens sur la pointe des pieds, en pointillés, avec parcimonie et mesure (j'aime bien tous ces mots qui ne me ressemblent pas du tout ;-) ) ; aussi ne m’en veuillez pas si j’oublie de liker les pages que vous me proposez ou vos posts, de fêter votre anniversaire, si je passe en coup de vent sur Messenger... Je vais tenter de ne pas retomber dans les filets de Facebook, si plaisants au premier abord, mais gourmands en temps, oppressants à force, quand on se laisse déborder. Je préfère tenter de clore les projets d’écriture en cours et me lancer dans de nouveaux…  Et sortir !

 

    Photo : bannière réalisée par Valéry K.Baran