Liens d'amants

    Mes amis Facebook ont déjà "profité" de mes talents de lectrice, hum hum, je ne voudrais pas léser les lecteurs de mon blog !

    Donc, malgré mon extrême confusion devant ma très modeste prestation, les tapis rouges de Cannes ne sont pas pour demain, 😉 - mais un auteur doit parfois donner de sa personne - vous pouvez m’écouter ici, sur ma chaîne YouTube (comment ça claque !). Pour ceux qui préfèrent lire, et je les comprends, je recopie l’extrait ci-dessous :

 ***

Préparatifs

    Quelques jours plus tard, Nicolas revint au manoir, le sourire aux lèvres. 

    — Dans une dizaine de jours mesdemoiselles, vous êtes conviées à un événement exceptionnel, une cérémonie que je souhaite belle, sombre, sensuelle et cruelle. Nadia, tu en seras l’héroïne, l’invitée d’honneur, et, oserais-je dire, l’attraction principale.

    La jeune fille rougit et frémit. Que lui réservait son maître, cette fois ? Elle se voyait déjà allongée sur un autel de marbre, entourée d’hommes vêtus de noir, masqués, qui se masturberaient pendant qu’un autre la chevaucherait. Elle frissonna et secoua la tête pour chasser ces fantasmes dérangeants.

    — Ne fais donc pas cette tête ! Tu seras la reine de la soirée, tout le monde n’aura d’yeux que pour toi ! Je souhaite à cette occasion te mettre un collier de soumise définitif, le souder autour de ton cou, si tu le veux bien, et le faire devant tous. Des bacchanales suivront pour fêter l’événement et alléger la gravité de ton sacrifice... Tu t’offriras encore et encore, pour la plus grande joie de mes amis et le plaisir de mes yeux !

    Nadia baissa la tête, rose d’émotion à la perspective de ce rituel. Presque un mariage !

    Nicolas se tourna vers Émilie.

    — Quant à toi, ma jolie, il est temps que tu choisisses ton camp. Es-tu plutôt dominatrice ? Souhaites-tu m’assister dans les sévices que nous imaginerons pour Nadia ? Tu peux par exemple verser de la cire brûlante sur sa peau pendant que des inconnus la prennent, ou la cravacher à ta guise ? Si tu te sens plutôt soumise, tu peux t’offrir toi aussi, tâter de mon fouet, nous servir, nous sucer, lécher Nadia pour nous exciter… Qu’en penses-tu, as-tu réfléchi ? Tu n’es pas obligée de décider maintenant, tu peux basculer au cours de la soirée…

    Nicolas sourit. Émilie ne se déclarait pas sur-le-champ, elle était donc soumise. Comment pourrait-elle résister au magnétisme de certains de ses confrères ! Ils auraient vite fait de l’apprivoiser et de la dompter. Peut-être même que l’un d’eux voudrait l’emmener dans son donjon. Nicolas ne le permettrait pas, il refusait que les deux amies soient séparées. Pour l’instant.

    — Dans trois jours, j’organise un dîner avec quelques intimes, une sorte de répétition générale pour vous familiariser avec nos séances, vous initier, avant le plongeon dans le grand bain.

***

 

   Pour commander Liens d’amantsLiens d'amitié

   Éditions L’ivre-Book

   Amazon

 

    Pour télécharger le premier volet offert Liens d’amitié

   Éditions L’ivre-Book

    Amazon