17904486_716300558543536_9113766231214001777_n

    Je ne sais par où commencer mon article tant l’exubérance de cette soirée me rend la tâche difficile ! Et puis, je me suis plongée jusqu'au cou dans l'ambiance, je n'ai pas réussi à garder la saine distance de la journaliste en reportage sur le terrain 😉

    Ce qui me frappe dès mon arrivée, c’est la foule immense qui se presse déjà devant le bar, sur la piste de danse, et nous sommes arrivés pile à l’heure pourtant avec mon cavalier de la soirée, Adam, du site Nouveaux plaisirs.

   Un petit pshitt de parfum magique sur le bras, un joli ruban noir noué autour du poignet, et nous nous mêlons aux convives, dans ce superbe club très aimé des connaisseurs : Le Taken.

    Très vite, nous croisons moult amis et connaissances, et nous ne savons plus où donner de la tête ! Je retrouve plein d’amis des Ecrits polissons et leur super animatrice Flore Cherry ; des amis des soirées bdsm, dont Pat et Alice, nos masseurs à quatre mains préférés ; des amies blogueuses, Miss Dactari, L’Aristochatte ; de nombreux acteurs de l’érotisme, déjà croisés dans d’autres soirées ou sur Facebook : Swingsy.fr (site de rencontres libertines), Troctonplaisir.com (la bourse de l’érotisme), Wyylde.com, qui nous offre un éventail plus que bienvenu dans cette ambiance muy caliente, gangbangshards.com (organisation de soirées privées hard), Metamorph'Ose (vêtements Fetish) et j’en oublie...

    La soirée imaginée par Laslo Sardanapale n’est pas une soirée libertine classique, de nombreuses surprises animent la soirée.

    L'idée est de solliciter tous nos sens :

  • Nos yeux : des démonstrations de Shibari se déroulent devant le bar ; des auteurs, Stella Tanagra, Pierre Adonis, Ressan présentent leurs livres dans un coin salon,
  • Nos oreilles : Mademoiselle A enflamme la salle en chantant ses reprises de Gainsbourg, nous entraîne avec elle, et me donne aussitôt envie d’aller revoir son spectacle (prochaine date : le 7 juin, au théâtre Trevise). Julia Palombe est là aussi, et j’espère un instant qu’elle va chanter à son tour !
  • Nos papilles : Jérôme le cuisinier nous fait déguster ses friandises directement sur la peau nue de l’Aristochatte,
  • Notre nez : les parfums intimes de Madame Marie-Line nous sont présentés dans la chambre aux miroirs. (j’en ai gagné un d’ailleurs, à chaque consommation au bar, on piochait « un lot », la croisière dans les Caraïbes m’aurait bien plu aussi 😉)
  • Enfin, le sens du toucher, avec les sextoys Lelo, et plus loin, les massages à quatre mains, mais l'atelier ne désemplit pas !

    Nous passons de longs moments à danser, et je découvre mes complices des écrits polissons et mes amis blogueurs sous un autre jour, encore plus fêtard ; une ravissante danseuse de pôle danse évolue avec grâce autour de la barre ; plus tard, toutes les filles habillées par Patrice Cantazaro sont invitées à un défilé improvisé. Aidée par une coupe de champagne et encouragée par l'impressionnante animatrice Lady Maxx, je tente à mon tour quelques pas, avec ma robe ajustée comme une seconde peau... Nous sommes au moins une quinzaine de fans du couturier à nous prêter au jeu, et serons toutes remerciées avec un sac signé par le couturier ! (Las, j'ai fait la fête trop tard, il n'y en avait plus à mon départ...)

    17883513_713544105485848_9027721294457739964_nAprès le temps des shows, vient le temps d’autres plaisirs, la piste de danse est peu à peu délaissée, les salons et les alcôves cachées explorés et acaparés... mais ceci est une autre histoire. Ou plutôt, de nombreuses histoires... Bientôt sur le blog ! (Non, je rigole ;-))

    Pour participer la prochaine fois, rendez-vous sur le site Embrassez qui vous voulez