infidélit

 

    Demain paraît le nouveau recueil de la collection Osez 20 histoires, et j'ai le grand plaisir d'y figurer !

    Le thème, bien sulfureux, a même fait grincer des dents lors de son annonce : l'infidélité, et son cortège de connotations négatives (la culpabilité, les mensonges, les disputes...), et positives ! (la transgression de l'interdit, les secrets, le désir irrépressible...). La Musardine n'en était d'ailleurs pas à son premier coup d'essai, puisqu'était déjà paru un Osez 20 histoires d'infidélité aux tous débuts de la collection.

    Cette fois, le recueil est lancé en partenariat avec Gleeden, le fameux site de rencontres extraconjugales, et cela m'a tout de suite donné une idée d'histoire.

    Je me suis souvenue de la campagne d'affichage de Gleeden qui avait envahi nos stations de métro il y a quelques mois. Un appel à « fauter » répété, omniprésent, sur des affiches géantes, avec des slogans aguicheurs et tentateurs, du style Restez fidèle à vos désirs ! Au début, on détournait les yeux (genre, on n'est pas concernés), quelques jours plus tard, on lisait les slogans en attendant le métro et on souriait (après tout, on ne fait rien de mal, on regarde juste, et ils n'ont pas tord au fond Gleeden, Carpe Diem), avant de regarder nos voisins d'un autre œil... encore quelques jours et on s'inscrivait tous sur le site, tant le concept semblait plaisant, sans risque (on serait "entre gens dans la même situation").

    Finalement, je me suis inscrite, pour voir, pure abnégation d'auteur qui a besoin de se documenter pour rendre sa nouvelle crédible. C'était en pleines festivités de Noël et agapes de toutes sortes ; une soirée entière s'est retrouvée engloutie dans les tchats multiples à me faire perdre la tête. J'ai vite supprimé mon compte, ne cherchant rien et perdant déjà assez de temps comme ça sur Facebook, Twitter, Instagram, WhatsApp, What else...

    (à noter que la RATP, qui n'en est plus à une provocation près, fait à présent campagne sur "l'après Gleeden" : le site de réservation des hôtels en journée, hum hum, Dayuse... encore quelques jours et tous les parisiens, déjà bien chauffés par Gleeden, vont franchir le pas for good, à force de voir et revoir ces affiches plusieurs fois par jour. (Le pouvoir de la publicité sur nos comportements...)

dayuse

    Donc, mon héroïne s'inscrit après avoir été alléchée par les slogans de Gleeden (ce n'est pas de sa faute, elle est légèrement influençable !). Elle se retrouve comme Alice au pays des merveilles, dans un univers parallèle peuplé de princes charmants (déjà mariés), dans lequel elle est traitée comme une reine (de 5 à 7). Pour s'amuser bien sûr, pour le fun, la sensualité qui lui manque tant à la maison... mais les choses ne sont pas si simples.

    D'éternelles questions pèsent comme autant d'épées de Damoclès au dessus de sa tête : peut-on vraiment séparer le sexe et les sentiments ? Les amours infidèles peuvent-elles, doivent-elles durer ? Faut-il y mettre fin ? S'éteignent-elles toutes seules une fois que l'attrait de la nouveauté s'essouffle ? Passent-elles le cap des vacances d'été ? D'une autre rencontre ? Risquent-elles de faire souffrir les conjoints officiels ? Est-ce meilleur au lit parce que c'est interdit ? N'est-ce pas beaucoup de galères et de soucis pour peu de bons moments ? Ne finit-on pas par se prendre la tête avec l'amant(e) devenu aussi exigeant(e) qu'un(e) époux(se) ? Ne faut-il pas mieux être libertins, sexfriends, polyamoureux... voire, fidèles ?

    Et bien, je n'apporte aucune réponse, débrouillez-vous ! Et j'espère que les autres auteurs non plus ;-) Le but est de s'amuser avec des histoires joyeuses, amorales, érotiques surtout, sous le signe de « la vie est courte », « profitons du présent », etc...

    Un livre diablotin pour vous donner de mauvaises idées, envie peut-être de succomber à la tentation, de croquer une pomme, deux pommes... à ne pas montrer à votre conjoint... ou le laisser traîner bien en évidence au contraire, pour susciter un intéressant débat dans le couple, sûrement très animé. (non, non, ne me remerciez pas !)

    Il ne s'agit pas non plus de faire l'apologie de l'infidélité, il n'y a rien de plus beau je pense qu'un amour pur et exclusif, mais voilà, nous sommes des êtres faibles, faits de chair et de sang, des mammifères en manque de caresses, agités d'instincts et de pulsions, avides de plaisirs ; alors, ménageons la chèvre et le chou de notre mieux, en cassant le moins de pots possible... et let's have fun !

   Je me retrouve aux côtés de plein d'auteurs que j'aime beaucoup : Zakya Gnaoui, Louise Laëdec, Stephie, Viviane Faure, Eugénie Daragon, Pierre des Essseintes, Noann Lyne, Norah Jolly, Candice Solère, et signalons le grand retour d'Aline Tosca ! Hâte de vous lire tous, et de découvrir les petits nouveaux !

    - et protégez-vous ! Je profite de mon blog pour faire passer le message, car une amie auteure très chère, qui se reconnaîtra ;-), me faisait remarquer que mes personnages ne mettaient presque jamais de préservatif, ce qui n'est ni crédible, ni très sage. J'y ai réfléchi, tenté de le rajouter ici ou là... car elle a raison, bien sûr ! Mais sans succès, je trouve que le préservatif casse l'ambiance (en littérature... sauf dans certains cas, où il a son rôle à jouer). Je préfère que mes héros perdent la tête, se jettent sauvagement les uns sur les autres sans réfléchir, et mélangent joyeusement leurs fluides. Mais bien sûr, la vraie vie ce n'est pas comme dans les livres, tout le monde sait ça : on se protège, on se lave les dents, on galère pour trouver une place où se garer, on respecte le code de la route... mais tout cela reste sous-entendu en littérature comme au cinéma, alors je suppose que je peux faire l'impasse.

     Je ferme la parenthèse, merci de votre attention, comme dirait Stéphane Rose, notre directeur de collection préféré qui vous concocte chaque recueil avec amour ! -

 

    La présentation de l'éditeur

    À quoi ressemble l'infidélité en 2017 ? Quelles stratégies déploient amants et maîtresses pour s'adonner aux joies de la relation adultérine ? Quels sont les scénarios sexuels favoris des Emma Bovary d'aujour d'hui ? Vous le découvrirez à travers ces 20 histoires qui vous conduiront tour à tour dans la chambre d'une femme qui trompe son mari avec un ami de son fils, dans les toilettes d'un restaurant où une femme succombe au charme d'un mystérieux inconnu pendant que son époux l'attend derrière son assiette sans se douter de rien, dans une boîte de nuit en compagnie d'une femme qui choisit elle-même les proies avec lesquelles son mari aura le droit de la tromper... et bien sûr dans les alcôves secrètes des infidèles qui se rencontrent sur internet de façon aussi immorale qu'excitante. Pour ce nouveau recueil, la collection " Osez 20 histoires " s'associe avec un partenaire expert en la matière : gleeden.com, le premier site de rencontres extra-conjugales pensées par des femmes.

    Pour le commander 

    La Musardine

    Amazon