Eros et Camélia

     Un compte rendu de soirée rédigé avec les moyens du bord sur mon téléphone, loin de mon cher ordinateur, pour cause de vacances, donc un peu fouillis et désorganisé sûrement, mais je préfère vous faire part de mes impressions à chaud…


     Je reçois souvent des messages de personnes souhaitant faire leur premier pas dans le libertinage. Ils s'imaginent sans doute qu'avec mes écrits sulfureux, je suis une experte rompue à toutes les pratiques, que je connais toutes les adresses de clubs, tous les contacts du milieu et tous les codes… et bien pas du tout, rires, car dans mes histoires tout n'est que fantasme et imagination (hum, hum, presque !). Mais cette fois, je vais répondre à votre curiosité, prendre ma plume de reporter sans tabou, et vous livrer mes notes prises sur le vif !

   J'ai participé vendredi dernier à une très belle soirée organisée par Eros et Camélia, association qui s’est fixée comme objectif de nous proposer des soirées raffinées, élégantes, fun, ludiques, libertines, certes, mais avant tout des moments de beauté, de jeux, de rencontres…. Le libertinage n'est pas le seul atout de l'événement, le décor, l'ambiance, l'imaginaire sont aussi au cœur de leurs soirées. Je n'ai pas résisté une seconde au thème de leur première soirée : « Marie-Antoinette ou le retour aux sources du libertinage ». Pour une inconditionnelle des Liaisons dangereuses, jouer en direct live la Marquise de Merteuil ou la Présidente me réjouissait au plus haut point (et, connaissant un peu l'un des organisateurs, son goût des jeux de rôles, des déguisements, je savais que la soirée serait époustouflante !)

    Je vais tenter de partager ici quelques souvenirs, car je pense que c’était la soirée idéale pour faire ses premiers pas dans le monde du libertinage. Une soirée pouvant plaire à tous, aux libertins aguerris, affranchis de tout, comme aux grands débutants ne souhaitant pas directement se jeter dans l'arène, mais souhaitant flirter avec l’idée, jouer aux jeux de séduction, avec la possibilité de basculer, ou pas. Une soirée où rien n’était obligatoire, imposé, où tout n’était que plaisir, jeux, frivolités, bienveillance et galanteries. Intention délicate, les libertins débutants, les timides, arborent une grande fleur blanche pour être abordés avec encore plus de douceur. (Seul souci, la fleur est tellement jolie que toutes les filles sont tentées de l'accrocher à leur corsage, les petites nouvelles comme les reines des nuits coquines !)

    La soirée se déroule dans bel appartement ancien, il a un petit air de château avec ses moulures, ses lustres de cristal, et tout son mobilier ancien : sofas, piano… Nous nous rassemblons dans le salon, autour du buffet et de ses déliceux canapés et vérines. L’ambiance est teintée de magie, tous les participants sont masqués, costumés, soit en respectant à la lettre le dress code 18ème ou en choisissant de l’évoquer comme j’ai tenté de le faire avec mon costume de princesse rock n’roll. (J'ai enfin pu mettre un diadème de princesse, mon rêve depuis toujours ! ô joie ;-)). J'évolue parmi les convives, au son de la musique de cour, une coupe de champagne à la main... j’ai beaucoup de plaisir à retrouver des amis auteurs, blogueurs (Waid, Miss Flo Flo, Tantramant, Miss Dactari…), des amis qui viennent de mes cercles Facebook, bdsm, libertins, littéraires, burners... Ils ont tous en commun le goût du jeu, du travestissement, de l'érotisme, et ce soir tous nos fantasmes vont peut-être se rejoindre et réaliser ! Joie de rencontrer aussi de nouvelles personnes et de nous amuser des connaissances communes (nous sommes tous liés les uns aux autres ! Je ne me lasse pas de vivre des coïncidences et des drôles de tours que nous joue la vie...)
     Les discussions meurent peu à peu, les salons se vident, seuls quelques irréductibles bavards résistent encore (surtout dans le coin fumeur où l’on rit beaucoup, on se fait d’ailleurs chatouiller à gogo dès qu’on passe par là !). Les chambres plongées dans la pénombre résonnent de soupirs, de gémissements, dans un fouillis de déguisements épars et de dentelles... Seul le photographe continue de travailler sans relâche tandis que nous nous succédons dans son studio improvisé et nous amusons à prendre la pose sous ses instructions.

eros et camélia


     Je m’enfuis avant de me laisser prendre par la magie des lieux, le diadème un peu de travers, les pensées emplies des scènes torrides entrevues, réjouie d’avoir vécu cette fête des sens pleine de beauté et de sensualité ! Une soirée délicieuse... J'étais même tentée de revenir le lendemain pour la seconde édition ;-)


     D’autres fêtes fastueuses et ludiques seront organisées par Eros et Camélia, toujours dans l’ambiance 18ème ou sur autre thème ... On nous a même dit que l'on pouvait suggérer des idées ! Je propose pour ma part une soirée ambiance 19e, mi salon littéraire, mi maison close... Ou une soirée mille et une nuits, ambiance harem et princes du désert nous enlevant sur leurs chameaux... Je sais qu'un ami à suggéré un thème antique, style orgie romaine et j'approuve aussi des deux mains !

Fichier 28-04-2017 09 19 39

 

9 avril 2017

FullSizeRender

 

 


     Pour en savoir plus :

    La page Facebook Eros et Camélia