Soumission    Un petit extrait de ma nouvelle Jeune fille au pair, parue dans le recueil Osez 20 histoires de soumission sexuelle, aux Editions La Musardine.

    Héloïse et Pierre recrutent une jeune fille anglaise, Cindy, pour s'occuper de leurs deux garçons. Elle est si jolie qu'ils vont avoir du mal à résister à la tentation ! Profitant de l'abscence de son mari, Héloïse se lance la première.

   Vous pouvez écouter l'extrait sur Youtube ici (avec des décors fabuleux et une débauche d'effets spéciaux ;-)) ou le lire ci-dessous :

***

    "Ce fut Héloïse qui prit l’initiative. Un soir, elle attira Cindy sur le canapé et l’invita à trinquer. Pierre l’avait prévenue, il rentrerait tard.

    — Pour une fois, c’est moi qui vais te servir ! On se retrouve sans homme, mais on ne se laisse pas abattre, n’est-ce pas !

    Elles bavardèrent comme deux amies. Héloïse lui conta ses mésaventures amoureuses, la fit rire, boire, l’écouta. Elle laissa une douce complicité féminine s’installer. La jeune fille se rapprochait imperceptiblement, gazouillant avec son délicieux accent british qui faisait monter le désir d’Héloïse. Embrasser cette bouche rouge, voir ces yeux chavirer de plaisir… Elle n’y tint plus, elle toucha légèrement la main de la jeune fille, comme par hasard, avant de caresser son bras nu. Cindy ne montra aucune réticence, elle lui adressa même un sourire timide. Héloïse s’enhardit tout à fait. Elle enfouit son nez dans la nuque de Cindy, elle sentait si bon, là, sous la masse de cheveux.

    — Comme tu es douce, qu’est-ce que tu sens bon… tu ferais quelque chose pour moi ?

    La jeune fille acquiesça en silence, heureuse et anxieuse tout à la fois.

    — Je voudrais te voir nue…  

    Cindy hésita un instant avant d’enlever sa robe d’été. Elle ne portait qu’une culotte de coton sous sa robe, ses seins menus n’avaient pas besoin de soutien-gorge. Héloïse s’en saisit à pleines mains et les broya. Cindy gémit, mais ne se déroba pas. Héloïse se sentit invitée à continuer, elle poursuivit ses explorations, pétrissant le ventre, les fesses de la jeune fille, ravie de découvrir un si joli corps."