Je suis très paresseuse en ce moment, je délaisse mon blog, je ne raconte plus rien, j’ai basculé dans la « vraie vie » au détriment de ma vie virtuelle… (je suis excessive en tout, soit je passe mes journées devant mon écran, soit je suis dehors tout le temps, avide de rencontres et d’échanges !)

    Je vais quand même raconter succinctement par ici les dernieres soirées, pour fixer mes souvenirs, vous donner envie de venir la prochaine fois peut-être…

***

    KSP 3 3 Vendredi 14 octobre, je participe à la troisième édition du Kinky Salon de Paris. Le thème de la soirée, Bed time stories, nous entraîne dans le monde enchanté des contes de fées !

     Les lieux sont décorés comme une chambre d’enfants : multitude de peluches, voiles des milles et une nuits ou de lits à baldaquins… Tout le monde rivalise d’imagination et arbore de magnifiques costumes : quantités de petits chaperons rouge à croquer, des loups terriblement séduisants, des Alice au pays des merveilles égarées, des fées bleues, des dame de cœur trop sexy… j’ai choisi de jouer les sorcières, et de les ensorceler tous !

Fichier 17-10-2016 12 33 23

    Je retrouve avec joie de nombreux amis blogueurs accompagnés de jolis petits chaperons rouges ou de demoiselle pirate : Vagant, Nouveaux plaisirs, Vapeurs d’Alcôves, Comme une image… Ce dernier a choisi un déguisement particulièrement original et je m’attarde auprès de lui, adorant les contes et légendes. Il porte une lampe frontale et un collier de petits papiers autour du cou : les enfants sages ont droit à une histoire, les autres à une fessée. J’arrache sans hésiter un bon pour une histoire et profite d’un très joli conte japonais. Mais au moment où le suspense est à son comble (le jeune moinillon vient d’être attaché par la sorcière velue de la forêt), on nous appelle pour le show : des danseuses et chanteuses burlesques, un fantastique danseur indien, une « lecture hystérique » (il s’agit de lire avec un sextoy entre les jambes, sauf que cette fois, entre les jambes de la lectrice, se trouvait un homme ;-)) se succèdent sur les planches. KSP3 2

    La seconde partie de la soirée commence, nous jetterons un voile pudique sur la suite… Je vais seulement l’évoquer à travers la programmation musicale, particulièrement réussie ! Le DJ lance Welcome, bienvenue du film Cabaret, puis des tubes ringards et drôles de Julio Iglésias, Françoise Hardy, avant de piocher dans le plus kitch des années 80… l’ambiance est lancée ! Les gens dansent et rient, sans que les choses ne basculent encore, il faudra un changement radical de musique, de la house lançinante, hypnotique, pour traverser le miroir.

 

    la musardine 13 octobreMardi 13 octobre, un autre type de soirée, toute aussi festive :

    La Musardine nous invite dans sa librairie, pour le lancement de trois livres :

   Marc Lemonnier nous présente son dernier livre coloré, abondamment illustré : Liberté, égalité, sexualité, sur l’âge d’or de la sexualité. Je suis très étonnée quand il situe l'apogée de la liberté sexuelle dans les années 70. Je pense qu'on la vit maintenant au contraire, en 2016 ! (Bon, à part sur Facebook où la censure sévit) J'aimerais bien en discuter avec lui...

   Julie Palombe vient de publier un manifeste pour une sexualité joyeuse et décomplexée Au lit, citoyens !

   Brigitte Lahaie dédicace ses livres et un magnifique calendrier. Elle nous parle des questions entendues lors de ses émissions radios, des effets désastreux de la pornographie sur les jeunes : les adolescentes se croient obligées de « tout » faire dès le début, à l’instar des stars du X ; les garçons ne ressentent plus rien en faisant l’amour à force de se masturber trop énergiquement devant les films les plus crus… Avant internet et cet accès illimité aux filmx X, les ados fantasmaient sur une jupe soulevée, un catalogue La Redoute... les jeunes filles n’offraient que leurs lèvres… sans vouloir se lamenter sur le good old time – qui pourrait survivre sans internet aujourd’hui ? - il y a peut-être quelque chose à faire !

La musardine 13 octobre

    Joie de retrouver de nombreux auteurs de la collection Osez 20 histoires de sexe, sans oublier notre directeur de collection préféré, une communauté débridée et joyeuse. J’aime les revoir, après avoir lu leurs fantasmes les plus pervers !