massage-cabinet-744

    J'ai retrouvé les mains de mon kiné, son toucher bienfaisant, ses massages de rêve… Pendant qu'il dénoue les tensions de mon dos, mon imagination s’emballe, une histoire prend vie : des rendez-vous récurrents entre un kiné et sa patiente, une complicité qui s’installe peu à peu au fil des conversations et des massages… 

   Extrait :

 ***

     Ils ont tant de goûts en commun : l'art, la littérature, les voyages, les sciences... Ce jour là, ils échangent sur l'un de leurs sujets préférés, l'univers. Son kiné se montre intarissable, sans arrêter un instant de lui masser divinement les épaules. Sarah se retient de gémir de plaisir, se concentrant sur ses explications. Notre galaxie, déjà gigantesque, ferait partie d’un ensemble de 100 000 galaxies réunies en un superamas, une sorte de continent céleste de 500 millions d’années-lumière ! Le tout dans un univers en expansion et recelant encore tant de mystères... Ils se taisent, conscients de leur insignifiance au milieu de cet infini. Sarah tente de donner un sens à ces nombres démesurés, le vertige la gagne. Elle préfère en rire, c’est tout simplement impossible d'apréhender une telle réalité...

    - Nous sommes tellement minuscules, perdus dans cette immensité, rien de ce que nous faisons n'a d'importance, conclut le kiné, philosophe. 

    Il se penche pour déposer un baiser sur les lèvres de la jeune femme. Un baiser interdit, entre le praticien et sa patiente, mais après avoir brassé des millions d'années-lumière, tout devient possible. Le cœur de Sarah bondit, la jeune femme se fige, elle attend la suite, ne sachant comment réagir.

    Les massages n'ont plus rien de professionnels, ce sont les caresses d'un homme empli de désir. Il presse, palpe avec passion les chairs moelleuses de Sarah entre chaque exercice qu’il lui impose, il baise sa bouche aussi, et sa langue s'insinue chaque fois plus loin. Timidement, elle lui rend son baiser, passe sa main autour de son cou, se tend vers lui. La fin de la séance approche, ils ne font plus que s'embrasser, retardant les exercices répétitifs imposés auparavant.
    Il finit par lui proposer de remplacer le travail habituel sur son dos par un massage de tout son corps, et se met à le masser avec volupté. C'est le massage d'un amant qui réchauffe, réveille sa sensualité. Sarah a tellement envie de faire l'amour qu'elle craint de mouiller le drap en papier sur lequel elle repose. Elle observe son kiné à la dérobée. Il lui sourit.

     - Ne me regardez pas comme ça, on ne va pas y arriver !

      Se penchant vers elle, il murmure à son oreille, si doucement qu’il lui semble avoir rêvé.

     - J’ai envie de vous...

    Sarah hésite, incertaine. Si elle cède au doux élan qui la pousse vers lui, ses massages ne seront plus aussi divins. Si elle succombe, elle ne sera plus une patiente inaccessible, la magie disparaîtra, elle en est certaine. Elle ne répond pas, prétend ne pas avoir entendu, et reste plongée dans une transe bienheureuse.

 

    Mon kiné, déjà présent il y a deux ans dans ce billet