logo prix nouvelle érotique

 

    Hier matin, j’ai assisté à la conférence de presse organisée pour le lancement du prix de la nouvelle érotique, créé par l’association Les avocats du diable. Les modalités et contraintes sont originales et agitent les réseaux sociaux, puisqu’il faudra écrire la nuit -celle du passage à l’heure d’hiver- en respectant un contexte et un mot final révélés au dernier moment.

   Une nuit de veille en perspective ! Ou fortement écourtée pour les plus inspirés…

   Ce prix a vocation à se renouveler tous les ans.

   C’était un plaisir d’écouter les organisateurs et les membres du jury parler du concours, les yeux brillant d’enthousiasme. Ce sont tous des passionnés de littérature, et sans doute de grands sensuels aussi. J’étais venue hésitante, je suis repartie regonflée à bloc, prête à affronter les affres d’une nuit blanche !

    Certains auteurs s’organisent déjà pour se regrouper, écrire ensemble et se tenir éveillés les uns les autres (ça va mal se terminer vu ce qu’ils vont écrire ;-) )

    Je trouve l’idée super sympa, mais je préfère rester non loin de ma cafetière et de mon lit au cas où Morphée se révèle le plus fort... Et puis ça me stresserait de voir les autres taper comme des fous sur leurs ordinateurs pendant que j’invoque les muses en vain !

   Les textes finalistes seront annoncés début mars, le prix remis le 26 mars lors du passage à l’heure d’été.

   Un certain mystère règne sur le concours : composition exacte du jury (Pour l'instant : Jacques-Olivier Liby, Marion Mazauric, Carole Chretiennot, Franck Spengler. Françoise Rey a été annoncée), nom des partenaires, publication éventuelle des meilleurs textes… il est savamment entretenu par les organisateurs, qui nous ont dit, espiègles, que l’érotisme se mariait bien avec le mystère.

 

    Point de conférence de presse sans le traditionnel pince-fesses ;-) j'ai revu avec grand plaisir Anne Bert et Eve de Candaulie, et discuté avec Olivier Keraval, de B.Sensory dont le Little Bird m'intrigue beaucoup !

 

    Pour en savoir plus :

    La page Facebook du prix de la nouvelle érotique

    Le site des Avocats du diable

 

 concours avocats du diable