10365749_10152932909523900_2803411410786205461_n

     Le ranch des Amours, d' Aline Tosca, vient de paraître aux éditions Numeriklivres.

 

    Deux familles rivales, un secret, des jeunes femmes volcaniques, un homme trop beau, des quiproquos et des mascarades, le tout sous le soleil de la Camargue...  un cocktail détonnant ! Une histoire qui m’a bien réchauffée en ces froides journées de décembre. J’ai bien envie de prendre mon billet de train pour visiter Arles et ses catacombes à la nuit tombée…  

    Un roman qui emprunte des références à Roméo et Juliette, à Dallas en bien plus amusant et réjouissant ! Car il ne se prend pas au sérieux, la narratrice raconte avec humour, dérision, les aventures et les surprises qui se succèdent. Elle ne reprend son sérieux qu’une fois touchée par le grand amour, pour des pages brûlantes et terribles.

    Tous les personnages sont animés d’un puissant appétit de vivre, même si l’héroïne, Aurore, ne partage pas le goût de sa famille pour le sexe et le luxe. Elle nous confie ses réticences à se donner à tout va comme sa sœur Rose. Elle préfère la solitude de sa chambre avec sa réserve de chocolat sous le lit, et aime par dessus tout le calme reposant de l'écurie et ses odeurs animales. Elle est certaine d'y être tranquille. Mais face à l’adversité, son esprit de famille se réveille et elle prend les choses en main pour sortir sa sœur du pétrin dans lequel elle s’est fourrée. Au risque d’y plonger à son tour.

    Aurore est une jeune femme pétrie de contradictions, et d’autant plus attachante. Elle aime les « potins » glanés auprès du personnel, mais se montre assez sauvage, ne sort pas beaucoup de son ranch adoré, à part pour des escapades en pleine nature ou chez les gitans aux regards ténébreux, avec leur musique envoutante. Aurore est romantique, se réserve, mais s’abandonne aussi et se livre sur un coup de foudre, par instinct, tout en aspirant à autre chose, à l’amour, celui qui emporte tout, le cœur, le corps.

    J’ai aimé aussi Buena, la plantureuse cuisinière qui régimente son petit monde et veille sur Aurore. Les grands moments d’échanges se passent d’ailleurs dans la cuisine. Buena est l’amie rêvée, on rêve tous de l’avoir nous aussi à la maison, et se laisser chouchouter ! Elle a toujours un bon petit plat en train de mijoter et de douces paroles pour nous consoler. Un peu la mama d ’Autant en emporte le vent, mais surtout l’explosive amie qui écoute, entoure, tout en ayant un appétit irrésistible pour les jeux de l’amour, ce qui donne lieu à des passages érotiques joyeux et excitants, avec, entre autres, mon fantasme préféré entre tous : une soirée secrète, où l'on vient masqué pour pouvoir s’amuser, regarder en toute impunité…

    Un style truculent, plein de verve, qui bouillonne de vie et d’énergie. Une plume passionnée et crue qui décrit à merveille la force du désir, et qui nous emporte, presque un peu trop loin parfois. J’ai eu un peu mal pour l’héroïne, confrontée à un amant hors normes. A sa place, j’aurais plutôt jeté mon dévolu sur Santiago, l’ami et le confident qu'elle aime rejoindre près des chevaux. Pour Aurore, c’est un ami reposant, auprès duquel elle s’apaise et se reconstruit, avant de se jeter à nouveau dans l’arène.

 

    Présentation de l’éditeur

    Dans la bonne ville d'Arles, en Provence, deux grandes familles qui ont tout, amour, gloire et beauté, se détestent.

    La Camargue sauvage et parfois hostile abrite les nuits les plus dépravées, organisées par la jeune et délurée Carmen Emerson, dont le frère, Tobias, est l'homme le plus beau et le plus raffiné qui existe. Un métis aux yeux verts dont Christian Grey lui-même devrait craindre la concurrence. La nuit, tout se joue et se déjoue au cœur des catacombes. Chez les Saint-Amour, les domestiques mènent la danse et animent le ranch familial. Ce qui oppose les deux clans est un mystère. Plaisirs charnels, événements, situations rocambolesques, rebondissements à gogo sont les clés de ce roman qui emprunte ses références au soap opéra et aux séries télévisées. Oui, c'est presque Dallas, le stupre et la débauche en prime. Bienvenue au ranch des amours.

 

    Pour en savoir plus et le commander :

Le site de Editions Numeriklivres

Amazon