10668454_1478124279122900_2132691211_n

    Jeudi dernier, j'ai eu la chance d'être invitée à l'inauguration du club libertin le Sainte Jeanne, à Cormeilles-en-Vexin. Reportage !


    S'y rendre est presque un voyage. C'est près de Paris pourtant (trois quart d'heure environ), mais peu à peu on quitte la ville pour se retrouver au fin fond de la campagne. Il fait de plus en plus sombre sans les lumières de la ville, mais impossible de se perdre, l'endroit est très facile à trouver, très bien situé au bord de la route de Dieppe. 

10547556_1461862324082429_8985904581979028545_n


    Le Sainte Jeanne se présente comme une très belle auberge. Nul ne peut soupçonner ce qui se passe à l'abri de ses murs de pierre. A l'intérieur, on pénètre dans un autre monde. Le bar nous accueille dès l'entrée et quelques pas plus loin nous pouvons nous affaler dans les nombreux fauteuils et canapés.

    Je retrouve avec plaisir des amis auteurs et blogueurs et ne les quittent plus d'une semelle, ravie d'entendre leurs histoires et d'échanger avec eux. Il y a là Miss kat, auteure et maraine du club, Lilly Ohmylollipop, Nouveaux plaisirs, Flore cerise, organisatrice des apéros littéraires érotiques qui nous plaisent tant, les responsables de la boutique Metamorphose où l'on peut trouver tout ce qu'il faut pour sortir au St Jeanne... (ce soir là, les invités étaient plutôt sagement vêtus, j'ai remercié le ciel d'avoir renoncé à ma tenue de domina ;-)


    Nous sommes accueillis avec chaleur et nous retrouvons immédiatement avec une coupe de champagne dans la main. Délicieuses verrines, succulents macarons nous mettent en appétit et émoustillent nos papilles. Les bulles de champagne me montent à la tête et je dois me retenir pour ne pas lancer des tas de provocations à mes voisins et voisines, comme ça, juste pour voir, pour jouer... après tout, nous sommes dans un club libertin ! Qu'est ce qu'on fait tous là à bavarder avec bienséance (de sexe, certes)... Les organisateurs auraient dû mettre un philtre magique dans le champagne pour nous décoincer ;-)

     Visite des lieux

10563147_1461862767415718_6986196404133854048_n

     Une agréable pénombre règne. Le mobilier et la décoration sont à la fois moderne et un chouia kitch, ce qui crée une atmosphère festive et glamour. Un escalier, un peu étroit - ne pas abuser du champagne avant de l'emprunter - nous mène vers les lieux de plaisir : plaisir de danser, plaisir de l'amour... Il débouche sur une belle discothèque à la cheminée monumentale reconvertie en prison à barreaux. Il y a de la place pour danser, boire, discuter. Seul bémol, la programmation musicale ne m'a pas convaincue. C'est dommage car pour un endroit aussi classe et étincelant, il faut que la musique soit à la hauteur et alterne les tubes branchés du moment et les rocks intemporels (enfin, c'est mon avis). Plus loin (là mon sens de l'orientation me fait défaut, je ne saurais dire où exactement, il faudra que je revienne), les fameux "coins calins" attendent les amoureux d'un soir.    10701930_616890341760915_7035299153924695146_n

    Les chambres sont sobres, épurées, flambant neuves, et certaines, ô luxe, sont équipées de baignoires d'angle et d'un lit géant. D'autres proposent des canapés pour des approches plus en douceur... partout des miroirs, des couvertures en fausse fourrure, et bien sur tout ce qu'il faut pour se protéger... et se nettoyer ensuite ;-) . Parfois, on entend un peu trop la musique de la discothèque, ça doit être difficile d'entendre des mots doux chuchotés au creux de l'oreille !
    Certains lits sont suffisamment grands pour accueillir plusieurs couples, mais il me semble que la plupart s'adressent seulement à un ou deux couples. Où se tiendra l'orgie de mes fantasmes ? Sûrement sur ce lit rond, situé à un endroit stratégique, à la vue de tous. Il faudra être courageux pour s'installer là, sur ce lieu de passage.

 

994474_616890061760943_26676524631841314_n

   Je visualise les étreintes torrides qui se déroulent sur les lits et banquettes, des couples s'aiment, échangent leurs partenaires, se jettent les uns sur les autres pour se dévorer, se griffer, se mordre avec avidité, se donner du plaisir dans tous les sens et toutes les positions, âges, sexes, couleurs de peau confondus et se mélangeant joyeusement pour former un tableau baroque et agité... 
    Mais calmons-nous, les lieux sont pour l'instant vides et immaculés. La soirée ne fait que commencer !

    Minuit arrive trop vite, nous nous envolons tous vers nos obligations respectives avant que nos voitures ne se transforment en citrouille. La prochaine fois, promis on restera toute la nuit ! 
     Finalement, les plaisirs auront été uniquement gustatifs. Je n'ai vu personne profiter des alcôves, je n'ai surpris aucune étreinte. Il faudra que je revienne si je veux surprendre quelques ébats inspirants. A moins que les "choses sérieuses" n'aient commencé pile après notre départ... 

 

10458473_616890268427589_3366041131361228870_n

     Pour une visite plus détaillée, je vais jouer les paresseuses et vous renvoyer directement vers l'article détaillé de Nouveaux plaisirs que vous pouvez lire ici. Nouveaux plaisirs vous entraînera dans une visite guidée comme si vous y étiez !



    Je serai ravie d'y revenir pour voir comment les libertins s'approprient le lieu ! L'endroit m'a agréablement surprise et m'a vraiment plu. Je suis curieuse de connaître les soirées qui y seront organisées, sur quels thèmes, avec quels décors, quelles mises en scène, quels invités... Le club est parfait et peut se prêter à toutes les fantaisies de ses propriétaires, pour notre plus grand plaisir. 


    Pour tout savoir sur les horaires, les tarifs et découvrir d'autres photos : le site du Club Sainte Jeanne

    Pour aimer la page Facebook du club Sainte-Jeanne, cliquer

 

Photos : Le Sainte Jeanne, Clarissa