10423390_563720597077890_423216699_n

    Mercredi dernier Miss Kat m'a entraînée dans une soirée pas comme les autres : un apéro littéraire érotique !
    Miss Kat était l'invitée d'honneur et présentait son nouveau livre Les amoureux libertins, point de départ de jeux d'écriture et de débats passionnés : le libertinage et le couple, faut-il réaliser ses fantasmes, et la jalousie dans tout ça? Qu'apporte le couple au fond ? Peut-on mieux connaître une personne en ayant des relations sexuelles ?

    Nous sommes une dizaine autour de la table, nous ne nous connaissons pas pour la plupart, mais avec des thèmes de discussion aussi torrides, l'ambiance s’est vite réchauffée. Les rires et les taquineries fusent et masquent notre embarras, soulagent la tension qui nous étreint d’évoquer des sujets aussi intimes…

    Parmi les participants, des libertins aguerris témoignent de leurs expériences en club ou en soirées privées, les débutants ont les yeux qui brillent et meurent d'envie de se laisser initier. Ils posent mille questions, notent les bonnes adresses...

    L'animatrice, amusée, nous ramène au cœur du sujet avec un nouveau jeu. Il s'agit d'inventer une situation érotique, un personnage, en tirant au sort un lieu et un objet. La plupart insolites pour corser l’exercice. Certains trichent déjà en piochent un autre lieu ou objet, ou tentent un troc. Je regarde ce dont j’ai hérité, perplexe : « talons aiguilles » et « plage naturiste ». On a 10 minutes !

APERO_PRESSE_05

    Chacun lit ensuite son texte, expérience toujours éprouvante pour la timide que je suis. Des personnalités se dessinent : il y a des textes plein d'humour avec en guest star un bisounours ou Jeannot lapin, des textes torrides démarrant direct sur une fellation, des textes toniques et plein d'humour sur une élégante égarée dans un camping ... Moi, on ne se refait pas, un couple amoureux en vacances… J’aimerais bien relire les récits des autres, ils m’ont plu… et si les organisateurs collectaient les textes et les proposaient en libre lecture sur leur site ? Petite suggestion au passage ;-)

    La soirée se poursuit en choisissant au hasard une question, prétextes à des témoignages et de nouveaux échanges. J’ai dû partir avant la fin hélas, à mon grand regret car la fête battait son plein, et une question me turlupine : que s'est-il passé après mon départ ? Quels jeux ai-je ratés ? Sont-ils tous allés au club libertin du coin après avoir tant échangé sur le sujet ?


    Mon seul regret : on a pas fait de tour de table au début, j'aurais aimé situer les uns et les autres, mais c’était peut-être une bonne idée aussi, entre inconnus, on se « lâche » plus !


    J’ai vraiment passé un excellente soirée, animée par la délicieuse Flore et son sympathique comparse, duo de choc et de charme qui a su nous interpeller sur le libertinage, sans jamais nous heurter, en jouant et s'amusant ! (Moi qui avait un peu peur d’une sorte de jeu de la vérité, j’ai respiré !)

photo

    Je reviendrai, c’est sûr.


    Cela se passe tous les 15 jours, dans un salon privatisé à l'étage d'un café, avec un thème différent à chaque fois.

    Prochain apéro : le 18 juin, sur le principe des livres « dont vous êtes le héros ».

    Pour vous inscrire, envoyez un mail à flore@lesplaisirsdecerise.com


   Pour en savoir plus, la page Facebook des Apéros littéraires érotiques

   Et le site :www.lessoireesdecerise.com

 

 

 

    Photos : les apéros littéraires érotiques, Clarissa

 

Pour les curieux, voici mon impro sur Talons aiguille et Plage naturiste

    Ils étaient en vacances dans le sud et profitaient de ces quelques jours pour se détendre, loin de leurs soucis parisiens. Marc regardait sa femme se régaler de gambas flambées. Qu'elle était belle avec sa petite robe noire et ses talons aiguille. Ils trinquèrent et se sourirent, complices.

- Tu n'as pas oublié l'objectif de notre journée ma chérie ?

    Marie rougit et chuchota :

- Non, la plage... je sais....

- Tu as suivi mes instructions j'espère ?

    Marie fit glisser la bretelle de sa robe et lui montra qu’elle ne portait pas de soutien-gorge.

- Tu veux vérifier que je n’ai pas de culotte aussi ?

    Sans attendre sa réponse, elle se rapprochavivement de Marc, ouvrit les jambes et guida sa main entre ses cuisses, là où c’est chaud et humide. Marc se réjouit. Il se retint à grand peine de la caresser. Il leur fallait attendre encore.

- Viens !

    Il la prit par la main et l’entraina vers la forêt de pins. Marie avait de plus en de mal à marcher avec ses talons aiguille, elle décida de les retirer et fit un clin d’œil à Marc.

- J’enlève le reste aussi ?

- Attends !

    Ils étaient enfin arrivés devant le panneau indiquant « plage naturiste » et Marie enlevait déjà sa robe, exhibant son corps parfait. Marc bandait comme un fou mais Marie, rieuse, lui échappa et courrut vers les vagues. Il se lança à sa poursuite.